Ces Obscures Obstacles au Désir…

DESIR-ROUTINE-modif

Nous allons donc nous pencher sur ces obstacles qui nous empêchent d’entrer en contact avec notre désir (le désir est la manifestation de l’énergie de vie qui anime tout être humain) Cette énergie de vie qui fait que vivre est plus que ne pas mourir, cette énergie de vie qui appelle la relation à l’autre, qui nous pousse à aimer, qui est aussi et surtout la source de toute sensualité, sexualité et par conséquent procréation ; et qui permet in fine de perpétuer l’espèce humaine.


Eléonore Roosevelt dans Today’s Health (October 1966) “Quand vous cessez de contribuer à quelque chose, vous commencez à mourir. »
Alors quels peuvent être les obstacles au discernement de ce désir, nous allons essayer d’en énumérer quelques-uns sans avoir la prétention d’être exhaustifs.

Le premier est le devoir.
On peut souligner combien cette notion galvaudée de devoir est insidieuse. “Les enfants” sont souvent la justification de ce devoir. En creusant un peu toutefois on découvre toujours un mécanisme de défense lié aux angoisses ou culpabilités inconscientes de l’intéressé…
Un autre obstacle à l’émergence du désir sont les émotions négatives : Peur, colère, jalousie, haine, tristesse auxquelles j’ajouterais la culpabilité et la honte.

Commençons par la colère, elle peut être utile et légitime. En revanche quand elle prend la forme d’un état quasi permanent et autoalimenté, elle ne laisse plus de place au désir. Ainsi des rancunes tenaces peuvent amener certaines personnes à choisir des routes qui seront plus celles de la vengeance que du désir. “La colère et la rancune tuent le désir, qu’on se le dise“.

La jalousie utilise un peu les mêmes ressorts. Elle a pour cause un déficit d’estime de soi qui fait que je vais aller envier le sort de mes voisins : argent, prestige, conjoint, etc. Tout y passe. Elle peut aussi se manifester par une peur viscérale d’être abandonné(e) ou trompé(e). Elle est néfaste à l’émergence du désir pour deux raisons. Sa violence et son caractère lancinant ne laissent pas de place au désir.

La haine quant à elle consiste à projeter sur un autre ses propres peurs. Elle est assez proche de la jalousie et éloigne de la même façon du désir.

La tristesse ou les états dépressifs diminuent ou annihilent (fort heureusement temporairement dans la majorité des cas) le désir de vie en nous. Il devient donc difficile de laisser le désir émerger. Pourtant ces sentiments négatifs sont utiles car ils nous permettent de faire le deuil d’une situation perdue et de nos rapprocher de notre désir. Encore faut-il que ces états ne soient pas entretenus dans une sorte de plaisir masochiste. Ils nous permettent aussi d’avoir accès à notre pharmacie interne, en sécrétant les neurotransmetteurs appropriés. Le corps humain est plutôt bien conçu !

La culpabilité génère quant à elle des sensations très désagréables. Dès qu’elle apparaît l’on va tout faire pour résoudre le conflit intrapsychique qu’elle génère. Autant dire, que les actions entreprises ne reposeront absolument pas sur le désir, mais plutôt sur la suppression de ce conflit douloureux. C’est avec la peur l’un des ressorts préférés des manipulateurs.

La peur nous mets en « mode survie », nous sécrétons alors des hormones dont le cortisol qui nous mettent dans un état de vigilance peu propice au discernement du désir.

Tous ces obstacles sont assez intuitifs.
Ce qui suit l’est beaucoup moins. Le premier obstacle que nous allons évoquer dans ce paragraphe concerne la relation au corps et aux sensations.

Le désir est une expérience corporelle !

Toute personne coupée de son corps ou de ses sensations corporelles rencontre des difficultés à expérimenter le désir. C’est le cas des personnalités narcissiques dont le développement particulier répond à des situations difficiles et douloureuses de l’enfance.

Le deuxième obstacle est relatif à au mode affectif hyperprotectif de l’un des parents, souvent la mère au demeurant. Citons Boris Cyrulnik dans “Parler d’Amour au Bord du Gouffre”:

Le dernier obstacle est le plus méconnu et pourtant l’un des plus courants avec le devoir

Comme nous l’avons vu le désir est lié à l’énergie de vie. Il a la même origine que l’amour, la sensualité ou la sexualité. Ainsi, un développement altéré chez l’enfant de sa perception de ce que sont ses trois domaines et des liens fondamentaux qu’ils entretiennent va rendre plus difficile l’accès au désir.

Il semble qu’il n’y ait pas de meilleure boussole que le désir de contribution pour développer pleinement son potentiel. Ce désir peut rencontrer tous les obstacles mentionnés ci-dessus. Les deux obstacles majeurs sont le devoir et la honte sexuelle, qui semblent quand même bien hérités de nos cultures religieuses dominantes. En conclusion, la prochaine fois que vous vous inquiétez pour l’avenir scolaire et professionnel de votre rejetons, parlez-lui d’Amour, de sensualité et de sexualité. Ce sera un complément efficace et moins onéreux aux cours de soutien…

Votre GO ben…


About The Author

benjamin leplat

Je suis un Entrepreneur web ou appelé Marketeur (Web Growth Haking), je suis intervenant à l’université de Lille II, dans le monde de la nouvelle technologie et du marketing en ligne (google, amazon, airbnb…) Formateur et Auteur dans l’univers de la formation et du web depuis plus de 10 ans et d’origine de Lille. Auteur d’ouvrages : Vous voulez réussir votre PACES ? Comment réussir ses concours ? Comment gagner de l’ARGENT avec AIRBNB ? Gagner de l’argent grâce à AMAZON Etc...